Après l’école

Entrer un jour dans l’école, vient le temps, un autre jour, de la sortie.

Après deux ou trois ans consacrés à l’apprentissage, une mémoire personnelle et collective s’est déposée. Des projets se forment, certains intègrent une école supérieure ou choisissent un lieu de perfectionnement sur le territoire ; d’autres vivront leurs premières expériences professionnelles. Le temps de l’école est fini un autre temps commence, celui de ses choix propres et de son aventure artistique personnelle.

Amateur ou professionnel, l’avenir portera ses réponses à chacun selon ses aspirations. Toujours à l’écoute de celles et ceux qui ont été, ne serait-ce « qu’un jour », élève de l’école notre rôle n’est pas d’établir un palmarès des réussites. Sur quels critères d’ailleurs l’établirions-nous ?

Amateur éclairé et détenteur d’une formation initiale, spectateur cultivé, animateur d’une jeune compagnie, intervenant, comédien du jeune théâtre national, comédien entré dans une troupe ou précipité dans la notoriété, toutes et tous font désormais partie prenante de la vie du théâtre, et notre intérêt à leur devenir reste le même bien au-delà de nos enjeux propres.

Depuis 1999, une centaine de comédiens ont travaillé au sein d’un Cours Alternatif.

L’équipe de Théâtre A, initiatrice de cette aventure que représente un lieu de formation, continue de s’interroger sur sa mission.

L’école de Théâtre A est toujours à construire, à questionner. Notre souhait le plus cher est qu’elle ne se referme jamais sur aucune certitude. L’art est en mouvement perpétuel. Nous remercions tous les artistes qui ont soutenu notre démarche et participent de notre quotidien.

Laisser un commentaire