Archives de catégorie : Pôle Nord

Thématique 2014-2015

Schizophonies

La Maille accueille en résidence de création la compagnie Le Don des Nues (DDN)

écriture & mise en scène Morgane Lory

scénographie Ophélie Bignon

création sonore Matthieu Canaguier

création lumière Nicolas Ameil

avec Julien Crépin, Sergueï Ryschenkow, Nadège Sellier, Geoffroy Vernin

périodes de résidence 9 > 17 FEVRIER 2015  //  9 > 16 MARS 2015

présentation publique – sortie de résidence LUNDI 16 MARS > 15h à La Maille


SCHIZOPHONIES part de la volonté d’écrire sur la lisière entre l’univers intérieur, propre à chaque individu et le monde extérieur. Est-il possible de partager nos représentations mentales : notre rapport au temps, à notre corps, notre manière de nous représenter les lettres et les chiffres, nos rêves, nos souvenirs ? Comment donner à entendre les différentes voix intérieures qui nous traversent ? Comment faire état de nos différentes « strates de conscience » ?

SCHIZOPHONIES donne à entendre la multiplicité des voix et des faisceaux contradictoires qui nous traversent en permanence – qui nous composent comme êtres singuliers.

Une famille aimante mérite de faire un vrai repas

La Maille accueille en résidence de création la Compagnie Le Théâtre de l’Homme :

du 6 au 24 Novembre 2014

texte Julie Aminthe

mise en scène Dimitri Klockenbring

avec Olivier Faliez, William Lebghil, Fanny Santer, Marie-Céline Tuvache

Cette pièce a reçu les encouragements du CNT et a bénéficié de l’Aide à la Production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre. Elle est publiée aux Éditions Quartett.


Arianna Nitessand aime sa famille. Elle l’aime démesurément.

Au point d’organiser un repas de fête en dépit des tensions tacites qui altèrent le foyer domestique. Malheureusement pour Arianna, les névroses de chacun des membres de sa tribu, ajoutées aux siennes, risquent fort de s’exacerber jusqu’à lui couper définitivement l’appétit.

Note du metteur en scène – extraits

(…) Une famille aimante mérite de faire un vrai repas, met en évidence la tentation de la claustration au cœur d’une famille malmenée par le monde extérieur (…).

La dénégation, les non-dits entre membres d’un même clan, loin d’apaiser les conflits qui opposent l’individu au corps social, peuvent conduire à un fatalisme stérile proche du désespoir (…)

Il s‘agit donc avant tout de rendre tangible la contamination de notre société à l’intérieur même du foyer domestique (…)

Dimitri Klockenbring

Double lauréat 2010 du Prix Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13 (Prix du Public et Prix du Jury) avec Le Misanthrope de Molière, spectacle joué au Théâtre 13, puis au Centre national d’art et d’essai du Lucernaire et en tournée dans toute la France pendant deux ans.

 

REPETITION PUBLIQUE A LA MAILLE- > samedi 22 Novembre 2014 > 19h