photojb

Jaques-Benoît Dardant

Direction technique – éclairagiste, scénographe

Parallèlement à un apprentissage de régisseur lumière au Théâtre de la Cité Internationale (TCI – Paris) et dans le Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle (CFPTS – Bagnolet) Jacques-Benoît Dardant a suivi la formation d’acteur de Théâtre A.

En 2008, il commence sa collaboration avec Armel Veilhan, en créant la lumière de Brouillages. Sur cette même pièce, en alternance avec Serge Gaborieau, il joue le rôle de Fernando, le régisseur de la fiction. De la régie au plateau, il travaille également depuis 2009 dans la dernière création de Camille Boitel L’Immédiat (spectacle actuellement en tournée).

En 2009 toujours, au moment de l’installation de Théâtre A aux Lilas, Jacques-Benoît intègre l’équipe du collectif à la direction technique du Lieu.

C’est en 2011 qu’il signe une première scénographie pour Les Bonnes de Genêt mise en scène par Armel Veilhan et Serge Gaborieau. La même année, il collabore avec Marie Fortuit lors de la création scénographique d’une nouvelle version de son Cabaret à Lou.

Il prépare actuellement le projet Nothing hurts de Falk Richter, première mise en scène de Marie Fortuit.